022 343 90 44 info@caroubiers.ch

La marche nordique est accessible à tous, elle se pratique en ville ou en pleine nature avec deux bâtons.
La marche nordique ? Une autre façon de mettre un pied devant l’autre.

Cette marche active, qui se pratique en se propulsant avec des bâtons, sollicite le système cardio-vasculaire et toutes les chaînes musculaires et articulaires du corps.

S’entraîner une fois par semaine suffit à améliorer sa forme, et ses formes. En y allant progressivement, la marche nordique est à la fois complète pour la santé, assez douce et « sociabilisante ».

Une activité pour lutter contre le syndrome métabolique et les risques liés à la sédentarité, elle favorise l’endurance, la coordination, la posture et l’équilibre.

Il n’y a pas de contre-indications, mais des précautions à prendre pour éviter de mauvaises positions engendrant torsions ou douleurs. D’où l’utilité d’assimiler la gestuelle de base avec un(e) instructeur(trice).

Les bâtons, ce sont eux qui permettent à la marche nordique d’être aussi complète et bénéfique.

Le coeur: la cage thoracique s’ouvre davantage, d’où une oxygénation maximale. Par ailleurs, grâce à un meilleur équilibre, on allonge sa foulée et on augmente sa vitesse. Cet effort d’endurance accroît les capacités cardio-vasculaires.

Les muscles : tandis que la randonnée ou la course font surtout travailler le bas du corps, l’utilisation des bâtons permet de travailler aussi le haut. On engage 90% de notre musculature. On se resculpte et on dépense environ quatre cents calories par heure.

Les articulations : le transfert de poids sur les bâtons réduit d’environ 30% les pressions sur les hanches, les genoux et les chevilles. Et le planter au sol assure des vibrations non traumatisantes, contribuant à fortifier les os et à prévenir l’ostéoporose.

La posture : pousser sur les bâtons procure immédiatement une sensation d’allongement et d’agrandissement du corps.

La coordination et l’équilibre : on s’entraîne à avancer bras et jambes en opposition avec une impression de sécurité.

Nordic walking